The organs of Paris
ORGANS OF PARIS 2.0 © 2020 Vincent Hildebrandt HOME S-Z

Saint Joseph des carmes

70, rue de Vaugirard, 75006 Paris

1902 - Didier

1950 - Gonzalez

1971 - Beuchet

1993 - Dargassies

II/25 - mechanical traction - stoplist

En 1610, le pape Paul V demanda au roi de France d'accueillir des religieux de l'ordre des Carmes déchaussés à Paris. Deux frères carmes s'installèrent provisoirement en attendant les lettres patentes du roi et leur enregistrement par le Parlement de Paris qui eu lieu l'année suivante. Installés provisoirement grâce aux libéralités de Nicolas Vivien dès 1611, les carmes firent ériger une église sur un large terrain situé en bordure de la rue de Vaugirard . Le 20 juillet 1613, la première pierre fut posée le jour de la fête du saint prophète Elie par la reine régente Marie de Médicis en posa la première pierre. La construction fut terminée en 1620 et l'église fut consacrée en 1625. Elle fut alors la première église dédiée à saint Joseph à Paris. L’église survécue à la Révolution, et devint 1849 à 1867, un couvent de frères dominicains. Depuis le XXe siècle, la chapelle est à la fois la chapelle de l'Institut catholique de Paris, celle du séminaire des Carmes et une chapelle de quartier dépendant de la paroisse Saint- Sulpice, desservie par un recteur. L’église de style classique, possède une très belle coupole ainsi que de nombreuses œuvres d’arts.
Organiste titulaire Nicolas Trotin Organiste célèbre ayant illustré l’instrument : Edouard Souberbielle Concerts Rarements

Messes avec orgue

Samedi 18h15; dimanche 11h Vidéos Nicolas Trotin
L’orgue situé sur une magnifique tribune datant du XVIIIème siècle, a été construit par le facteur Didier d’Epinal, en 1902. Le buffet a été sculpté par le célèbre ébéniste nancéien Vallin. Il fut inauguré par E. Gigout le 10 décembre 1902. La mécanique a été conçue par Schaeffer, ancien mécanicien de Cavaillé-Coll tandis que l’harmonie fut confiée à Fernand Prince, ancien harmoniste de Cavaillé. Vers 1970, la Maison Gonzalez y adjoint un système d’appel pneumatique pour les jeux et y fit un relevage. En 1971, Beuchet effectua des travaux portants sur la mécanique, la console et modifia quelques jeux, dans un esthétique néo-classique.
The organs of Paris

Saint Joseph des

carmes

70, rue de Vaugirard, 75006 Paris

1902 - Didier

1950 - Gonzalez

1971 - Beuchet

1993 - Dargassies

II/25 - mechanical traction - stoplist

ORGANS OF PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt HOME S-Z
Organiste titulaire Nicolas Trotin Organiste célèbre ayant illustré l’instrument : Edouard Souberbielle Concerts Rarements

Messes avec orgue

Samedi 18h15; dimanche 11h Vidéos Nicolas Trotin
L’orgue situé sur une magnifique tribune datant du XVIIIème siècle, a été construit par le facteur Didier d’Epinal, en 1902. Le buffet a été sculpté par le célèbre ébéniste nancéien Vallin. Il fut inauguré par E. Gigout le 10 décembre 1902. La mécanique a été conçue par Schaeffer, ancien mécanicien de Cavaillé-Coll tandis que l’harmonie fut confiée à Fernand Prince, ancien harmoniste de Cavaillé. Vers 1970, la Maison Gonzalez y adjoint un système d’appel pneumatique pour les jeux et y fit un relevage. En 1971, Beuchet effectua des travaux portants sur la mécanique, la console et modifia quelques jeux, dans un esthétique néo-classique.